Civisme, Sécurité Civile, Incendie et Secours, Sécurité

Publié le par Thomas Joly

Un environnement protégé, des paysages préservés, s’ils ne sont pas baignés d’une atmosphère de quiétude et de paix,à mes yeux ils ne sont rien, car la nature n’est que l’écrin dans lequel s’épanouit l’homme.

Je veux qu’en Essonne nos Sapeurs Pompiers, où qu’ils aillent, soient reconnus et accueillis avec respect et bienveillance en raison de leur dévouement sans limite auprès de chacun d’entre nous lorsque le péril nous guette.Ils est urgent de mettre à leur disposition des logements de qualité et en plus grand nombre afin qu’il aient à cœur de rester en Essonne pour y fonder une famille et y voir grandir leurs enfants.

Tous les collèges du département n’ont pas les mêmes problèmes. Cependant j’agirai en concertation avec les parents d’élèves et les Chefs d’établissement, les enseignants pour que nos collèges ne soit pas des lieux de violences, de rackets, de trafics en tous genres.
J’interviendrai pour que soit mis en œuvre sans délais un vaste plan d’apprentissage de sécurité routière, bien plus conséquent que ce qui est aujourd’hui imposé et que soit renforcée la prévention dans le domaine de la santé.

Je pense qu’il est important pour que se retissent des liens naturels entre la chose publique et nos enfants, qu’une visite annuelle à l’Assemblée départementale pour tous les collégiens du niveau de 6ème soit instituée, en concertation avec le corps enseignant.

Les centre-ville, comme les quartiers en périphérie, doivent avoir un même droit à la quiétude. La vidéo-protection a fait ses preuves lorsqu’elle est installée avec discernement. Je proposerai que les communes qui le désirent soient aidées dans leur politique d’équipement, tout comme les commerçants dans les zones que les Maires auront identifiées comme les plus sensibles.

Je propose que le Conseil général appuie les communes dans leurs efforts de sécurité en apportant aux petites et moyennes communes, une aide à la dotation en matériel des agents de Police Municipale pour que ces services ne soient pas l’apanage des seules grandes communes. 

Pour que nos transports soient les plus sûrs possibles, je militerai pour que le Département remette à l’ordre du jour le Contrat Départemental de Sécurité dans les Transports, abrogé par la majorité socialo-communiste.

Publié dans Propositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article