Transports : où est le Conseil général ?

Publié le par Thomas Joly

Alors que l’Essonne souffre du manque de liaisons transversales, le Conseil général socialiste oublie ses promesses électorales délivrées ces dix dernières années. Seules deux lignes de bus ont été ouvertes et aucune autre n’est en projet dans un département qui compte 1,2 millions d’habitants !

Oubliée la ligne Versailles / Massy-Evry / Melun promise en 2006. Aujourd’hui c’est une ligne Massy / Evry pour 2030 qui nous est promis. Oublié le tramway Villejuif / Juvisy promis pour 2006. Ce projet s’arrêtera en 2013 à l’aéroport d’Orly.  On mesure à quel point les urgences et les attentes des Essonniens, révélées par l’Agenda 21 et par  le Grenelle de l’Environnement, ont été comprises !

Je demanderai au Conseil général une réflexion globale sur les transports dans notre département abordant tous les modes de déplacements.  Avec un réel réseau confortable entretenu et balisé de liaisons cyclables et piétonnes. Avec la mise en service d’une ligne de bus par an pendant tout le prochain mandat. Avec la généralisation des véhicules propres et écologiques sur l’ensemble du parc de transport en commun aidé ou mis en œuvre par le département. Avec l’obtention d’une aide du département pour les lignes du Paladin desservant les usagers essonniens. Avec une aide substantielle aux communes qui voudront la généralisation des déplacements pédestres pour le ramassage scolaire à pied (pédibus). Avec la mise en service d’un transport à la demande pour les personnes à mobilité réduite ou handicapée. Avec la multiplication des innovations comme celles de la gare routière de Briis sous Forges qui permet le rabattement des particuliers vers un transport en commun sur autoroute.

Sans oublier la mise en place d’un plan d’urgence pour les transports en communs des lignes RER B, C et D  pour des transports confortables et ponctuels.

Publié dans Propositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article